Marvel Avengers ~ Last Time

Marvel Avengers ~ Last Time

Forum rpg dans l'univers Marvel
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fin des Etoiles du Matin, et une rencontre inattendue [SOLO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

Ouvrir
MessageSujet: La fin des Etoiles du Matin, et une rencontre inattendue [SOLO]   Mar 21 Mai - 12:46

Cela faisait des mois qu’elle était enfermée dans les geôles des Etoiles du Matin. Ce gang de malfrat qui s’en prenait à absolument tout le monde, que ce soit humains, mutant et autres héros. Tant qu’il y avait du profit ou de l’intérêt ses hommes en étaient, mais les Etoiles faisaient simplement parti d’un gang bien plus grand nommé le Syndicat. Ces derniers temps leurs chef suprême nommée Phillipe Loren, un belge, était décidé à s’en prendre aux mutants pour attribués leurs pouvoirs à son gang, et les puissants à en faire ses sbires personnelles.

Il était d’ailleurs secondé par deux espèces de femme de joie qui possédaient des pouvoirs d’illusions assez efficaces. Du moins suffisamment intéressant pour Loren qui avait décidé d’en faire ses bras droits. D’autres personnes étaient chargés de dirigés les branches du Syndicat. Mais ces personnes-là ne sont pas intéressantes. Du moins pour le moment.


-Anna, Kiki. Déclara l’homme assez âgé dans un français parfait. Allez voir si la petite est enfin décidé à céder, si ce n’est pas le cas administrés lui une dose de drogue. Elle finira par craquée.

Les deux blondes saluèrent Phillipe d’un signe de tête et firent une révérence avant de partir du bureau pour se diriger vers les geôles situé tout en bas de leur immeuble de luxe. Les deux femmes parlèrent pour savoir laquelle allaient faire craquer cette mutante en premier. Kiki sortit en premier de l’ascenseur suivit par sa sœur, les gardes s’écartaient devant elles. La plupart d’entre eux n’étaient que de simples humains, mais d’autres étaient des mutants avec des pouvoirs basiques peu développé.

Plus elles s’enfonçaient dans les sous-sols de l’immeuble et plus la sécurité était élevé parce que les mutants et autres créatures capturés étaient de plus en plus forte. Au final après avoir parcouru quatre étages à pieds les sœurs arrivèrent au niveau -17D. Étrangement les geôles étaient loin de ressembler à un truc cauchemardesque, avec de l’humidité, des rats et autres bestioles répugnantes. Phillipe préférait que ses prisonniers soient bien traités, le confort permettait d’acheter bien des mutants sans scrupules.

Mais depuis deux mois qu’elle était enfermé ici cette foutu gamine n’avait pas voulu cédée. Malgré les inoculations de drogues, d’alcool, de médicaments, même les traitements physiques n’avaient pas réussis à entamer la jeune femme. Elle avait beau saigner, elle ne crachait pas un mot. Tous ses traitements étaient juste bon à canaliser ses pouvoirs pour évités qu’elle ne les utilise contre eux.
Les deux blondes entrèrent violemment dans la pièce ou était détenue Viola, cette dernière était pendu par les mains a des chaines en aciers. Kiki s’approcha d’elle et plia les jambes pour être à son niveau. Elle prit le visage de Viola dans sa main.


-Alors ma petite chérie, tu n’es toujours pas décidé à nous rejoindre ? C’est fort dommage tu sais.

Elle colla une gifle monumentale à la jeune femme. Sa lèvre éclata, et du sang commença à couler lentement le long de son menton. Viola ouvrit doucement les yeux, elle ne sentait pas vraiment la douleur puisque la drogue l’anesthésiait presque totalement, elle était à peine capable de parler. A cet instant elle aurait aimé lui briser la nuque d’un coup sec. Mais elle en était totalement incapable. Et la nouvelle dose de drogue que lui inocula Anna n’arrangea rien. Elle sentie à peine l’aiguille s’enfoncé dans son cou et la drogue afflué dans son sang puis être absorbé par l’organisme.

Sa vision se troubla de nouveau avant qu’elle ne sombre dans l’inconscient. Elle entendait les deux blondes discuter sur laquelle des deux Phillipe laisserait abattre la jeune femme une fois que ce dernier se serait rendu compte que son pouvoir était inutile pour le Syndicat. Après tout qui avait besoin d’une télépathe ? Puis elles disparurent pour se diriger à l’étage ou la salle de strip tease était implantée.

Une des mutantes étaient en train de chanter pendant que la plupart des strip teaseuse dansaient pour des hommes généralement riches et qui venaient ici pour dépenser leurs argents pour des prostitués de luxe. Ce business rapportait des centaines de millier de dollars par mois, c’était l’un des principaux revenus du Syndicat en plus de la drogue et de la vente d’armes. Les deux sœurs prirent la direction d’un coin privé ou Loren les attendaient avec impatience.

Elles s’assirent en face du vieux, elles fixèrent l’homme d’affaire. Ce dernier prit son whisky et en bu une gorgée. Il déposa son cigare dans le cendrier puis attendit qu’une des blondes lui parle.


-Elle refuse encore de parler. S’il vous plait Monsieur Loren, laissez-moi la tuer, elle est…

Loren l’arrêtât d’un geste de la main. La femme ferma sa bouche immédiatement. Son employeur ne la regardait même pas, il était absorbé par la jeune femme qui venait d’arriver sur scène. Cette dernière était en talon, avec une robe grise brillante. Son visage était mis en valeur par un magnifique maquillage, un rouge à lèvre très voyant et ses cheveux brun frisés tombaient en cascade sur ses épaules. Sa voix était magnifique et le patron du Syndicat resta sans voix face à cette beauté. Lui-même ne savait pas qu’il avait ce genre de femme dans son gang ou dans ses employés. Sinon il aurait fait affaires avec elle depuis bien longtemps.

-Hors de question de la tuer. Elle craquera.

De son côté Viola était prostrée dans sa geôle. La drogue faisait de moins en moins effet, d’une part parce que son corps commençait à s’y habituer et de l’autre côté cela faisait presque quatre heures que Anna lui avait injecté le produit. Elle couina doucement et commença à ouvrir les yeux, ses bras étaient endoloris à force de devoir supporter le poids de son corps. Elle remua les poignets et grimaça, ils étaient douloureux.

Elle tenta de se relever mais ses genoux cédèrent sous son poids. Elle tomba au sol et crispa les dents, elle n’avait pas encore assez de force pour supporter son propre poids, du moins pas encore. Viola ferma les yeux et s’endormit sans vraiment le vouloir. Ce fut le bruit de la porte qui la réveilla, les deux blondes étaient de retour pour lui faire son inoculation habituelle de drogue pour canaliser ses pouvoirs. Ou peut-être bien que cette fois elles allaient la gaver de médicaments, ou lui faire boire de l’alcool plus que possible et la mettre dans un état comateux.


-La voilà, interdiction de rester plus de dix minutes avec elle.

-Merci, déclara une voix féminine assez sensuelle. Vous pouvez quand même nous laisser seul ?

Il y eu des bruits de pas, comme si la personne hésitait à sortir de la prison ou était enfermé la jeune mutante. Puis la porte se referma dans un claquement sec et des bruits de talons s’approchèrent de Viola. Déjà ce n’était ni Kiki, ni Anna. Elles ne portaient pas de talons ses deux pétasses, il aurait été dommage qu’elle se brise la cheville en marchant. Les bruits de pas s’arrêtèrent juste à côté de la jeune femme.

-Alors c’est toi la mutante dont Phillipe parlait avec ses deux sbires à deux balles ? Tu n’es pas aussi impressionnante que les filles l’ont dit.

Viola ouvrit les yeux. Devant elle se tenait une gamine d’une vingtaine d’années maximum. Elle était brune avec les cheveux frisés, au vue de son maquillage c’était obligatoirement une fille de joie appartenant à Loren. Et au vue du physique qu’elle avait la brune devait rapporter un max de tunes au boss du Syndicat.

Elle s’accroupie en face de Viola et prit son visage entre ses mains. Elle passa son doigt sur sa lèvre tuméfiée par le coup que lui avait porté Kiki quelques heures plus tôt. Elle poussa un soupire et s’approcha de la table ou était disposé toutes les drogues. Elle prit une seringue avec un liquide bleu à l’intérieur. Elle planta l’aiguille dans le cou de Viola. Et rapidement elle sentie ses muscles retrouvés leurs vigueur. Et puis elle put se relever et faire face à son interlocutrice.


-Elles t’ont vraiment mise dans un sale état ses deux connasses. Paye ta tête ma petite chérie.

-Belle parole de la part d’une pute, marmonna Viola.

La belle grimaça aux propos que tenais la jeune mutante à son égard. Viola pouvait lire dans son esprit qu’elle était vexée par ce qu’elle venait de lui dire. Mais elle afficha un grand sourire, elle devait avoir certainement l’habitude de ce genre de traitement.

-Je n’aime pas vraiment le mot pute. Femme de joie, ou prostituée c’est légèrement mieux. Cependant, je ne suis pas une pute. J’ai beau en avoir l’image, moi je suis chanteuse. Tu peux m’appeler Séléna Junon. J’ai entendu Phillipe parler de toi lorsqu’il a voulu fricoter avec moi. Malgré les ordres de leur boss, les jumelles ont décidés de t’éliminer. Et je ne peux pas les laisser faire.

La jeune femme posa ses mains sur les chaines en acier. De la fumée commença à apparaitre et les deux chaines tombèrent d’un coup au sol. Viola les fixa du regard et les deux chaines libérèrent ses poignets, elle les frottas puis elle jeta un regard désespéré sur ses ongles. Ils étaient morts, abimés et adieu sa manucure, elle voulait pleurer.

Elle leva les yeux vers Séléna. Sondant son esprit, mais il y avait une partie ou elle ne pouvait accéder, et elle était trop faible pour forcer les défenses de la brune. Plus tard peut être qu’elle essayerait. Elle attrapa sa paire de chaussure et les enfilas, ce que c’était agréable une paire de godasses. La porte de sa geôle s’ouvrit et un garde apparu dans la pièce. Il resta stupéfait, et au moment où il ouvrait la bouche, il fut projeter violemment contre l’angle du mur.


-Tu n’es pas censé être télépathe toi ?

-Loren n’imagine pas l’étendu de mes pouvoirs. Je vais le trouvé, et le tuer.

Elle afficha un sourire carnassier avant de s’engager dans le couloir pour remonter dans le building. Plusieurs gardes s’interposèrent face à Viola, mais sa puissance dépassait largement le peu de non humain qui s’opposait à elle. Séléna restait derrière pour se protéger des tirs d’armes automatiques.

D’un geste de la main Viola balaya deux gardes, en les envoyant contre une cage électrifié ou était emprisonné une sorte de loup géant avec une gueule dégoulinante de bave.

L’ascenseur apparu enfin aux jeunes femmes. Elles venaient de remonter quatre étages en tuant tout ce qui passait à porter de mains. Enfin les soldats du Syndicat, Loren allait devoir payer la peau du cul pour s’engager de nouveaux soldats. Un petit « ding » arrêta Viola et son acolyte en plein milieu du couloir, visiblement Loren avait décidé de leurs envoyés du monde pour les arrêtés. Les portes s’écartèrent pour laisser place à plein de répliques de Kiki et Anna.

Viola leva la main gauche et une barre de fer se souleva lentement du sol. Elle la projeta pile sur les sœurs qui disparurent comme de la poussière, la jeune mutante soupira. C’est vrai que les deux blondes étaient capables de crées des centaines d’illusion d’elles. Et la Viola était bien trop fatiguer pour affronter une centaine de copies des jumelles. Séléna la tira de sa rêverie en la repoussant sur le côté.


-Admire.

Deux flammes apparurent dans les mains de la brune. Elle tourna la tête vers Viola et dans ses yeux marron apparurent des flammes monstrueuses. Et elle déversa un torrent de feux sur les répliques des jumelles en les détruisant toutes. Anna et Kiki durent sauter derrière un tas de ferrailles pour se protéger des flammes. Et c’est à ce moment-là que Viola décida de choper les deux sœurs. Elle souleva une tige en fer et l’envoya droit dans Anna qui finit empaler dans le mur. Un jet de sang sortit de sa bouche puis coula lentement sur son menton puis son cou.

Kiki elle resta immobile pour voir sa sœur empaler dans le mur. Restant sur place, laissant champ libre pour Viola. La mutante envoya son pied dans l’estomac de la blonde et lui décolla une gifle monumentale. Son pied droit entra en contact directement avec le menton de Kiki qui tomba à la renverse. Viola réunit l’énergie qui lui restait pour soulever la blonde au-dessus du sol. Elle focalisa son esprit sur le cœur de Kiki qu’elle commença à broyer lentement. La rage commença à envahir rapidement l’esprit de Viola, ses yeux commencèrent à devenir légèrement blanc. Elle serra ses deux poings et écarta violemment les bras. Chacun des muscles de Kiki commencèrent à cédé et la jeune femme hurla. Les morceaux de Kiki se retrouvèrent éparpillés partout devant l’ascenseur.

Et Viola s’écroula au sol. Elle avait passé deux mois en captivité, elle était épuisée et venait d’utiliser beaucoup d’énergie. Séléna passa le bras de la mutante par-dessus son épaule pour la relever. Elles s’avancèrent vers l’ascenseur et la jeune femme pus prendre appuie contre le mur. Elle respira difficilement et regarda Séléna.


-Une mutante ? Impressionnant…

-Merci ma chérie. J’ai horreur d’utiliser mes pouvoirs, mais là je n’avais pas le choix. Elle leva la tête pour voir l’étage ou elles allaient arrivés, le 21. On risque d’être bien accueillie, prépare toi.

Viola secoua la tête pour se remettre les idées en place, elle était fatigué. Mais elle allait devoir défendre chèrement sa vie pour pouvoir sortir d’ici. La porte de l’ascenseur s’ouvrit et devant les deux jeunes femmes se tenait une cinquantaine d’hommes armées. Ainsi que plusieurs mutants. Loren mettait le paquet pour empêcher la jeune mutante de s’échapper de son hôtel de luxe. Elles allaient y rester à moins qu’un miracle venu du ciel ne viennent les secourir. Mais la jeune femme ne s’attendait à aucune aide de la part de personnes. Séléna poussa Viola sur le côté et de nouveau ses mains se remplirent de feu, elle créa un brasier géant qui consuma tous les êtres vivants présent dans l’ascenseur. Cinquante hommes réduits à l’état de cendres…

-"On aura besoin d'aide, redescendons, je peux convaincre quelqu'un....

Viola observa quelques secondes les cendres des gardes, cinquante bon hommes réduit à l’état de rien en quelques secondes. Séléna était d’une puissance redoutable à n’en pas douter. Mais elles devraient être plus malignes que ça pour réussir à vaincre Loren et tous ses sbires. Elles auraient obligatoirement besoin d’aide pour s’en sortir. L'ascenseur arriva de nouveau au sous niveau 17. La jeune femme s’approcha de la cage qui enfermait l’énorme loup. Il était blanc avec des rayures bleues sur son corps. La jeune femme s’agenouilla devant la cage, l’animal grogna immédiatement et retroussa ses énormes babines, dévoilant des crocs blancs et de la taille d’une main humaine. Viola regarda l’animal dans les yeux avant de projeter son esprit dans celui de l’animal. Et à sa grande surprise, l’animal n’en était pas un, c’était un mutant capable de se transformer à volonté en animaux de toute sorte.

-« Je peux te libéré ! Je ne te demanderais qu’une chose, m’aider à détruire les Etoiles du Matin ! »

Viola esperait une réponse de la part de l’homme loup, mais pendant quelques secondes il fixa Viola comme pour la sonder au plus profond de son être. Puis une voix très grave retentit dans l’esprit de la jeune femme.

-« Je le ferais. »

La mutante sourit alors. Elle se leva et se dirigea vers le corps empaler contre le mur, elle posa sa main gauche sur le crane de la morte et commença à sonder son esprit. Elle mémorisa tout. Plan du bâtiment, codes d’accès pour les ascenseurs, les cages contenant d’autres mutants, et les issus de secours que pourrait éventuellement emprunter Lorent pour tenter de s’échapper. Une fois toutes les données mémorisées, la jeune femme se dirigea vers la cage où se trouvait l’énorme animal. Elle tapa un code sur le clavier situé à côté de la cage, et cette dernier émit un petit bruit avant de s’ouvrit. L’animal sortit de sa cage et s’étira en poussant un grand cri, la gueule grande ouverte, dévoilait des dents encore plus grosses que vue de devant. Il s’assit devant la mutante et attendit, cette dernière hocha doucement la tête puis elle fit signe à Séléna de se diriger vers l’ascenseur. Le trio fit ainsi trois niveaux et tuèrent tous les gardes afin de libérés les mutants et les autres prisonniers que Loren détenait dans la tour des Etoiles du Matin.

Arrivé au dernier des trois étages la jeune femme avait réuni une quarantaine de mutant et une vingtaine de prisonniers. La plupart des humains étaient armés car il ne disposait pas de pouvoirs comme les mutants, les plus faibles d’entre eux avaient aussi décidé de s’équipé d’armes à feux. Maintenant que la jeune femme avait de quoi affronter Loren et ses sbires il était temps de faire un petit discours afin de motivé les troupes.


-« Je vous aie libérés afin que vous puissiez vous vengé de Loren ! Il vous à mal traités durant des semaines voire des mois ! J’ai besoin de votre aide, car tout comme vous il ma torturez. Mais maintenant il est faible et les jumelles sont mortes ! De ma main ! Aidez-moi à tuer ce salopard et regagnez votre liberté !

Les cris de soutient retentir au troisième niveau. Parfait, tous les êtres vivants ici présents étaient motivés pour tuer Loren et tous ses sbires sans aucune pitié. Alors les troupes de la mutante s’avancèrent dans les ascenseurs de la tour du Syndicat. Viola fit en sorte de se retrouver avec Séléna et l’homme loup, alors que le groupe allait monter à bord d’un ascenseur une femme vint les rejoindre et elle interpella Viola.

-« Maintenant que c’est toi le boss, je pense que je peux me permettre de te dévoiler mon pouvoir. Je peux détecter la puissance des mutants. Toi, elle et le loup. Vous êtes les trois plus puissant sur des kilomètres à la ronde. Mais ton pouvoir est totalement instable. Tu pourrais raser cette ville juste sous un coup de sang… Je peux aussi te dire que Loren à une dizaine de mutants de classe trois avec lui, de quoi nous tenir occupé pendant quelques temps. Sauf si tu y met du tiens.

-« Tu détecte les pouvoirs des mutants… C’est impressionnant. Tu viens avec moi, tu pourrais m’être grandement utile dans la bataille qui va suivre.

La jeune black sourit et se joignit au groupe de Viola. Quatre ascenseur pouvant contenir chacun une vingtaine de personne montèrent jusqu’à l’avant dernier étage. Loren était un homme très prudent, il fallait emprunter un escalier avec un accès réglementé pour atteindre son bureau. Ensuite il fallait prendre à nouveau un ascenseur avec un code et finalement accédé au bureau du chef tout puissant du Syndicat. Seul quatre personnes avaient le code pour accéder au grand bureau du patron, maintenant cinq car Viola avait réussi à déniché les codes dans la mémoire d’une des jumelles. Un ding retentit dans la cabine d’ascenseur, et la soixantaine de rebelles sortirent des cabines. Devant eux se tenait un couloir très large, et un peu plus loin une grande salle dédiée à recevoir des invités par centaine.

Le groupe de Viola s’aventura dans la pièce et déjà plusieurs dizaines de garde se tenaient prêt à les réceptionné sans pitié afin qu’ils n’atteignent pas le grand patron de l’organisation. Dès qu’ils furent bien en vue, une volée de balles s’abattit sur les hommes de Viola, et le combat s’engagea. Les mutants sautaient de tous les côtés et les humains tiraient avec les armes dérobés aux étoiles du matin. Le gros loup, dont Viola venait juste d’apprendre le nom, Angel, voulut lui aussi partir à l’assaut des troupes ennemis, mais la jeune femme lui parla par télépathie afin de lui dire que lui ne devait pas encore se faire remarquer.


-« Loren envoi les pions d’abords… Les mutants arriveront lorsque les nôtres seront affaiblis, alors seulement nous entreront en jeu.

Et les prédictions de Viola furent juste, après que le combat assez sanglant ait eu lieu, des dizaines de nouveau mutants arrivèrent par une grande porte au fond de la salle. Ils s’alignèrent sur un rang et dévisagèrent la trentaine de survivants des rebelles. Ils poussèrent un grand cri et chargèrent le groupe. Viola se mit alors en travers de leur route, et un immense pilier en pierre apparue devant la jeune femme. Elle avait la main tendue devant elle, et l’énorme pilier se dirigea vers les mutants de Loren à grande vitesse. Ils furent pour la plupart réduit à l’était de flaque de sang. Pour les derniers survivant, ils furent attaqué par les troupes de Viola. La mutant Omega décida donc de se rendre à présent à l’escalier puis dans l’ascenseur afin d’atteindre le bureau de Loren. Accompagné par Séléna, Angel et la mutante capable de détecté les pouvoirs. Viola tapa ainsi les codes nécessaire pour rejoindre le bureau de Loren.

Et la porte de l’ascenseur s’ouvrit devant eux, dévoilant un bureau au couleur rose très dérangeante. Protégé par quatre mutants, assit derrière son bureau se tenait le patron du Syndicat. Philipe Loren. Viola ne laissa pas le temps au pour parler de s’engager. Angel se jeta sur l’un des gardes qu’il transforma en charpie. Séléna brula vif deux des mutants qui finirent par s’écroulé au sol mort. Et Viola par simple pensée télékinétique, brisa tous les os dans le corps du dernière garde. Et Loren se leva avec les deux mains en avant comme pour apaiser les tensions.


Spoiler:
 

-« Eh bien, et bien… C’est comme ça que l’on s’introduit chez moi ? Après que j’ai ordonné que l’on vous traite correctement ? C’est ainsi que vous me remerciez ?

-« C’est assez Loren ! Ferme là ! J’ai été maltraité pendant plusieurs mois dans une cellule froide et blanche suspendu à des chaines en aciers ! Les jumelles m’ont fait subir les pires traitements possibles, elles m’ont inoculé plus de drogue en l’espace que quelques mois qu’un junkie se piquerait durant toute sa vie ! Et pour le mal que tu as causé, tu vas payer !

-« Crois moi, j’ai ordonné aux jumelles de bien s’occuper de toi ! Je n’étais pas au courant qu’elle t’avait laissé croupir comme un simple chiffon. Mais la violence n’est pas obli…

Mais l’homme posa sa main sur son cou et commença à tenter de respirer. Les yeux de Viola était devenu blanc, et à présent c’était Amélia qui avait le contrôle du corps. D’un geste sec elle balaya le patron du Syndicat en direction de la vitre la plus proche. Le corps de l’homme s’y écrasa violemment. Le double vitrage tenait bon, alors la mutante réitéra son attaque jusqu’à ce que la vitre cède et que l’homme passe par la fenêtre en hurlant. Sa vengeance accomplie, Viola reprit le contrôle sur son corps. Alors elle s’assit à la place de Loren, et fit tourner le fauteuil. C’était terminé des Etoiles du matin. Mais elle devait encore s’occuper du reste du Syndicat. Elle appuya alors sur un bouton et derrière elle sur un écran géant apparurent deux hommes. L’un masqué et vert, l’autre un peu gothique et habillé de bleu.

Spoiler:
 
-Je suis Viola DeWynter, souvenez-vous en, car vous cher membres du Syndicat, vous allez mourir.

Elle referma alors la conversation, sans laisser le temps aux deux autres de répondre. Puis elle quitta le bureau, elle ne comptait pas rester dans cet endroit horrible une minute de plus. Les mutants et les humains qui avaient combattu à ses côtés avaient déjà quitté le bâtiment. Alors Viola fit de même. Une fois dehors Angel reprit forme humaine et disparut dans une ruelle. La mutante détectrice de pouvoir aussi. Seules restèrent Séléna et Viola. Les deux femmes échangèrent leurs numéro afin de gardé contact en cas de besoin et Séléna disparut parmi les civils. Quand à Viola elle concentra une partie de son pouvoir télékinésique pour abattre les quatre piliers qui soutenait la tour du Syndicat. L’énorme bloc de béton s’écroula sur lui-même et créa une immense vague de poussière et de débris. Une vague de panique s’empara des gens partout dans le quartier. Et Viola laissa un demi sourire naitre sur son visage afin de disparaitre à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
 
La fin des Etoiles du Matin, et une rencontre inattendue [SOLO]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour [pv Petit Matin]
» Editorial Le Matin: Pourquoi l'haitien s'autoflagelle-t-il autant?
» Yosei, l'étoile du matin
» Matin de printemps...
» Loge des Passeurs d'Etoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Avengers ~ Last Time :: Cimetière des Roleplays-
Sauter vers: