Marvel Avengers ~ Last Time

Marvel Avengers ~ Last Time

Forum rpg dans l'univers Marvel
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Né un 4 juillet - Steve Rogers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steve G. Rogers

~Captain America~
~Captain America~

DANS LE COIN DEPUIS LE : 23/10/2016
SMS : 21
Masculin

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Né un 4 juillet - Steve Rogers   Dim 23 Oct - 21:08








image 600*350
Steve G. Rogers
We could be immortals, just not for long
Qui suis-je ?..


Je suis né le 4 juillet 1918 à Brooklyn, j'ai donc 98 ans, mais j'en fais 31 en apparence. Je suis célibataire et fort heureusement, mais si vous voulez tout savoir je suis bi et j'en suis (pas si) fier. Genre, je l'ai toujours pas vraiment réalisé, vous savez ce que c'est, les années 40 c'était quand même moins jouasse que le XXIème siècle. Je viens d'une classe sociale pauvre, malheureusement ce n'est pas moi qui ai choisi cette vie. Depuis maintenant trop longtemps, sûrement, je suis Captain America à plein temps. Mais soldat, c'est bien aussi, des fois je me demande pourquoi j'ai choisis ça mais bon j'en ai bien besoin si je veux manger. Je fais partie de la Team Moi, et je sais pas pourquoi mais les gens dans la rue me confondent souvent avec Chris Evans. Pour tout vous dire, j'ai beaucoup de qualités comme la loyauté, l'honnêteté, la droiture, la fierté, l'amour de la liberté et des convictions fortes mais bon, comme tous les êtres vivants, j'ai aussi mes défauts, je suis têtu, arrogant parfois, difficile à raisonner si je suis persuadé d'avoir raison (mais est-ce un défaut, réellement ?)... Si jamais on me demande ce que j'aime le plus ce serait de voir les gens heureux & libres...? et je déteste qu'on me dise quoi faire, surtout si en prime on me prend pour un con, mon plus grand rêve est débarrasser le monde d'Hydra et de toutes les organisations liberticides et je compte très bien y parvenir !

L'histoire d'un passé...

Il était un temps que les moins de 90 ans ne peuvent pas connaître, et où le monde était en proie à la menace liberticide nazie & fasciste. À cette époque là, Steven Rogers n’était qu’un jeune dessinateur raté vivant seul à Brooklyn, désespéré à l’idée de ne pas pouvoir apporter sa contribution et participer à l’effort de guerre. Ses parents Sarah & Joseph, de pauvres Irlandais venus trouver aux États-Unis ce que l’Europe ne pouvait plus leur offrir, élevèrent le petit Steven dans l’amour, le respect des autres, et dans une foi catholique dont il tient peut-être sa faible tolérance à l’injustice. Son père mourut quand il était très jeune, et sa mère le suivit alors que Steve était adolescent, victime d’une pneumonie.

Mais Steve ne fut pas seul pour autant. Le soir, après l’enterrement de Sarah, sa mère, son meilleur ami refusa de le laisser en proie à la solitude. Le jeune Steve n’avait rien, mais au moins il avait Bucky. Grand, beau & fort, c’était tout l’inverse du jeune Steve, chétif, asthmatique et sujet à quasiment toutes les maladies qui passaient. Pas étonnant que l’armée ait bien voulu de James Buchanan Barnes, là où elle refusait la candidature de Steve Rogers, encore et encore.

C’est un peu avant que Bucky ne fut envoyé en Europe qu’ils firent la rencontre d’une jeune fille étrange, Araya Fenrir, comme tombée du ciel. Blessée, ils prirent soin d’elle, jusqu’à devenir très amis avec elle. Quand elle fut sur pied, elle rejoignit les rangs de l’armée, laissant derrière elle un Steve encore plus seul qu’il n’avait pu l’être avant. Mais le jeune gringalet était loin d’avoir dit son dernier mot.

Car Steve n’est pas du genre à abandonner facilement : on a vu des mules moins têtues que lui. Il continua à se présenter au recrutement de l’armée américaine après le départ au front de son ami, l’absence de Bucky ne venant que renforcer la motivation de Steve à s’engager. Un peu par hasard, il fit la rencontre d’un scientifique qui se débrouilla pour le faire entrer dans un programme bien spécifique de l’armée.

Steve Rogers fit alors la connaissance de Peggy Carter et d’Howard Stark, qui devaient, quelques années plus tard, fonder le S.H.I.E.L.D.. Ce sont eux qui firent de Steve, Captain America. Il revit également dans cette section de l’armée Araya, avec qui il s’entendait toujours aussi bien. Choisi pour être le soldat recevant un sérum devant lui donner des capacités surhumaines, Steve survécu au traitement et fut alors débarrassé de toutes les maladies qui l’accablaient, tout comme de sa faible constitution. Frileux, les hauts gradés s’entêtèrent à utiliser Captain America seulement pour le show, malgré ses capacités et ce bouclier en alliage de vibranium très rare que Stark lui confectionna. Finalement il fut mobilisé sur le terrain, toujours pour des histoires de moral, et décida d’aller à l’affrontement pour sauver son meilleur ami, capturé avec le reste de son régiment. Ce qu’il fit, au péril de sa vie.

Ils montèrent ensuite les Howling Commandos, qui traquèrent le scientifique nazi fou Johann Schmidt. Seul membre des Commandos à mourir en service, Bucky Barnes fut érigé en symbole, avant d’être rejoint par Steve, lorsque le vaisseau de Schmidt où il se trouvait fut perdu. Resté seul à bord, mais incapable de piloter un avion endommagé, Steve décide de le laisser se planter dans les glaces du pôle Nord. Mais pas sans laisser à Peggy Carter des adieux déchirants qui nous ont tous fait pleurer, lui promettant une danse.

Et évidemment, comme tous les mecs, il est en retard pour sa danse. Un retard d’environ soixante-dix ans.

L’histoire devint une légende, la légende devint un mythe et pendant des dizaines d’années, personne ne sut ce qu’il était advenu de Captain America.

Le dégel n’est pas de tout repos : Steve doit s’habituer à un monde qui a totalement changé, à une ville qui est très différente de celle qu’il a connue, et à un mode de vie qui n’a rien à voir avec celui des années 30 ou 40. Recruté par Nick Fury pour faire partie du S.H.I.E.L.D., où il retrouve Araya, Steve intègre les Avengers. Il lutte alors aux côtés de Natasha Romanoff, Clint Barton, Bruce Banner, le dieu Thor & le très célèbre Tony Stark, avec qui il a d’abord quelques problèmes relationnels. Il faut dire que ce n’est pas facile de se retrouver face au fils d’un ami étant déjà plus vieux que votre reflet dans le miroir. La première impression n’est pas très bonne en tout cas, et les mots fusent, peut-être à cause de la présence du sceptre de Loki… ou pas. On ne saura jamais vraiment.

Cela dit, ces quelques heurts semblent s’effacer quand Tony fait preuve d’une bravoure exemplaire en se sacrifiant presque pour sauver New-York d’une attaque nucléaire, détruisant au passage une armée alien. Steve revient sur son jugement, revoit ses a priori, et ils deviennent amis. Il se fait un autre ami, Sam Wilson, un ancien parachutiste, qu’il entraîne dans ses déboires lorsque lui et Natasha Romanoff sont considérés comme ennemis du S.H.I.E.L.D… Ou plutôt, de Hydra qui l’a infiltré depuis sa création.

Refusant de cautionner le projet Insight, Steve Rogers est attaqué, à l’instar de Nick Fury qui est même tué par un expert en mission à haut risque. Un fantôme dont on n’a jamais vu le visage, qui provoque des ‘accidents’ depuis des décennies, et que l’on nomme le Winter Soldier. Avec Sam qui a en fait un jetpack ailé, ce qui est beaucoup plus cool qu’un simple parachute, soyons honnêtes, et Nat, Steve affronte le Winter Soldier, assez longtemps pour faire tomber le masque. La révélation est glaciale. “Bucky…?” lâche-t-il, incrédule. Un seul mot, un nom qui suffit à faire planter le si beau lavage de cerveau de Hydra. Le meilleur ami de Steve est toujours là, en vie, et il n’est pas du bon côté de l’échiquier. C’est la pire chose qui puisse arriver pour Steve, qui se refuse à le combattre, quitte à y laisser la vie. Il ne peut lever la main sur un ami, sur cet ami-là, précisément, d’autant plus qu’il est persuadé de pouvoir le ramener à la raison. Il sombre, trop têtu et sûr de lui pour lutter, mais encore une fois, a gain de cause. Le Winter Sol… Bucky le sort de l’eau, l’empêchant de se noyer, et disparaît.

Steve n’a pas vraiment le temps de se remettre de ses émotions que Hydra refait des siennes : les Avengers étant désormais en possession du sceptre de Loki — après avoir galéré à le récupérer, d’ailleurs — Tony Stark cherche à faire ce que le S.H.I.E.L.D. a plus ou moins eu en tête avec le projet Insight. Oh, le génie a de bien meilleures intentions, mais les siennes ne manqueront sûrement pas de paver sa route vers l’Enfer. Ultron est né, une intelligence artificielle qui a tendance à sauter aux conclusions en décidant que le seul moyen d’avoir la paix est d’éradiquer la race humaine. Bon, il n’a pas vraiment tort, mais Steve trouvant cela un peu extrême — comme les autres Avengers — ils se lancent à l’assaut.

Grâce à un apport massif de vibranium volé au Wakanda et d’une pierre d’infinité surprise cachée dans le sceptre, Vision est né. Deux créations, qui n’ont pourtant rien à voir et qui s’affrontent en Sokovie. Le petit État est un immense champ de bataille volant, le plan d’Ultron étant de le lâcher d’assez haut pour faire un remake de la disparition des dinosaures, il ne survit pas au combat bien qu’il soit victorieux. Tout s’achève sur une conclusion en demi-teinte : Pietro Maximoff, un jeune homme dynamique au pouvoir surpuissant, meurt dans la bataille en laissant sa sœur Wanda derrière lui et Bruce Banner disparaît sans prévenir… De nouveaux Avengers sont ainsi recrutés — Sam en fait partie, tout comme Rhodes, un très bon ami de Tony Stark — et leur importance deviendra lourde lorsque suite à d’énièmes dommages collatéraux au Nigeria, les Accords de Sokovie sont présentés à Steve.

Les Avengers se divisent : Tony, rongé par la culpabilité, s’empresse de signer, alors que Steve joue les circonspects. Refusant de confier ses faits et gestes à une tierce personne dont les agendas lui sont inconnus, Captain America passe une nouvelle fois dans l’illégalité. Têtu, on vous l’a dit. Ceci encore plus lorsque Bucky est pris pour cible, alors que son seul tort est de vouloir acheter quelques prunes. #leavebuckyalone #plumsforbucky

Deux camps se forment alors. La Team Rogers comprend ses grands amis de toujours : Bucky, Araya, Sam, Sharon; mais aussi Wanda, Clint & Scott, le nouvel Antman. La Team Stark regroupe Tony, bien sûr, Rhodes, Vision, Natasha contre toute attente, mais aussi le jeune Peter Parker et le mystérieux T’Challa. Certains feront marche arrière, comme Nat, d’autres seront blessés comme Rhodes, et même T’Challa finira par comprendre, face au plan machiavélique de Zemo qui était de révéler que Bucky avait tué Howard Stark (ce qui n’est pas très urbain comme façon de dévoiler la vérité), que Steve n’avait peut-être pas tort. Un Steve qui, prenant le parti de Bucky contre Tony, malgré tout le mal que ça pouvait lui faire, eut l’honnêteté de laisser le bouclier de vibranium derrière lui. Le bouclier qu’avait fabriqué Howard, tué par le Winter Soldier.

Le bilan est donc assez lourd. Des héros ont été emprisonnés, et Steve est allé les libérer, car c’était un peu de sa faute s’ils étaient là. Et même si désormais, Captain America n’est plus qu’un costume que personne ne porte, Steve Rogers est toujours là en cas de besoin. A contrario d’un Bucky qui a préféré la paix d’un frigo wakandien à la menace de retomber dans l’hypnose meurtrière, provoquée par la récitation de neuf pauvres mots.

Fury le retrouva pourtant, et lui rendit son bouclier. Dubitatif, Steve mit du temps à l’accepter, tout comme il se méfia lorsqu’il retrouva Araya et Bucky. Thor revint lui aussi, et prit le parti de Steve, alors que Bruce se rangea aux côtés de Tony. Rien ne peut séparer les Science Bros, non ? Jaloux ? Non, si peu.

Toujours un peu perdu dans ce monde qui n’est plus vraiment le sien, Steve cherche à faire du mieux qu’il le peut en restant fidèle à ses principes, et à lui-même. Simple, mais pas stupide. La dernière chose qu’on souhaite à quelqu’un, c’est de prendre Steve Rogers pour un con.


La double personnalité...


  • Avatar choisi : Chris Evans

  • Crédit avatar: Daemon

  • Pseudo : Magneion

  • Où avez-vous découvert le forum ?
  • Via PRD
  • Ce que vous en pensez ?
  • Le design est plutôt grand (les images etc sont un peu larges, je sais pas ce que ça va donner sur mon mini-pc) mais pas foncièrement mauvais. Le contexte est simple mais permet de s'éclater... Après j'attends de voir ! J'suis déjà trop content de pouvoir jouer Steve Very Happy

    Edit : J'ai déjà joué Steve 2 fois (enfin je l'ai surtout joué une fois mais j'ai fait 2 fiches distinctes) donc je me suis remixé moi-même avec ces deux histoires en ajoutant le personnage d'Araya. Si jamais c'est un peu bizarre ou que ça ne colle pas, n'hésitez pas à me le dire !

  • Le code de la fin :
  • ici



image 600*350
Fiche d'origine par Juny Merci à Créatic.

_________________
I'm what's left I'm what's right

So close no matter how far, you’re the song stuck in my head. I can tell you you are not a robot, but I see the storm coming closer. Start a fight, I'll never surrender. You better throw the first punch, make it a good one. We’re going down in history.


Identity Card:
 


Dernière édition par Steve G. Rogers le Mar 25 Oct - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Araya Fenrir

~Mythologic Wolfie~

UNE IMAGE DU JOLI COEUR :
DANS LE COIN DEPUIS LE : 05/06/2009
SMS : 449
ETAT D'ESPRIT : FIGHT!!
Féminin
LOCALISATION : Quelque part^^

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Né un 4 juillet - Steve Rogers   Dim 23 Oct - 21:25

Bonjour mon grand blond! han
Bon courage pour ta fiche, si tu as besoin n'hésites pas, le staff est là pour t'aider!

Désolée c'est moi qui ait fait le design, je n'ai pas encore la maîtrise de cet art aam

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

Ouvrir
MessageSujet: Re: Né un 4 juillet - Steve Rogers   Dim 23 Oct - 21:53

Bienvenue !!! hearty kiss2 :foufou:
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes

~ Out of Control Minded ~
~ Out of Control Minded ~

UNE IMAGE DU JOLI COEUR :
DANS LE COIN DEPUIS LE : 12/12/2012
SMS : 80
ETAT D'ESPRIT : Instable
EMPLOI : Ex agent du KGB et d'HYDRA / Sniper, ancien Sergent, Mercenaire et tueur professionnel
Masculin

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Né un 4 juillet - Steve Rogers   Lun 24 Oct - 13:46

drum :foufou: Puuuuuuuuuuuuuuuuunk zou

Bienvenue parmi nous !! Très heureux d'avoir déjà un Cap à nos côtés !
Bon courage pour la suite de ta fichette (a)

_________________

Winter Soldier



Identity Card:
 
Revenir en haut Aller en bas
Talia Ainsley



DANS LE COIN DEPUIS LE : 18/10/2016
SMS : 32
Féminin

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Né un 4 juillet - Steve Rogers   Mer 26 Oct - 23:50

STEVIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ! fight
Revenir en haut Aller en bas
Marvel Comics



DANS LE COIN DEPUIS LE : 03/12/2012
SMS : 140
Masculin

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Né un 4 juillet - Steve Rogers   Jeu 27 Oct - 15:50

© A-Lice | Never-Utopia
Félicitations Steve Rogers



Félicitations, tu es validé(e), tu peux désormais poster ta fiche de liens ICI, tes rps ICI, demander un logement ICI et enfin roleplay! N'oublies pas, nous sommes là pour te guider pour tes premiers pas sur le forum tapela Amuses toi bien parmi nous bisous


_________________

BROTHER, MY BROTHER

Tell me what are we fighting for, we've got to end this war. We should love one another, oh, can't we just pretend, this war never began. We can try, Brother my brother. We face each other from different sides, the anger burns can't remember why. It's kind of crazy to cause such pain, our foolish pride makes us hate this way...© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Ouvrir
MessageSujet: Re: Né un 4 juillet - Steve Rogers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Né un 4 juillet - Steve Rogers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steven ''Steve'' Rogers [Captain America]
» Steve Rogers - Captain America
» Evasion et Complot (pv Steve Rogers) [FINI]
» Monde Libre
» Steve Rogers - Never Give Up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Avengers ~ Last Time :: Juste avant de jouer :: Les présentations :: Access Granted-
Sauter vers: