Marvel Avengers ~ Last Time

Marvel Avengers ~ Last Time

Forum rpg dans l'univers Marvel
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Araya Fenrir ~ New Version

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Araya Fenrir

~Mythologic Wolfie~

UNE IMAGE DU JOLI COEUR :
DANS LE COIN DEPUIS LE : 05/06/2009
SMS : 441
ETAT D'ESPRIT : FIGHT!!
Féminin
LOCALISATION : Quelque part^^

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Araya Fenrir ~ New Version   Ven 9 Juin - 20:37

Araya Fenrir
feat laura vandervoort
  • Multimillénaires
  • Asgardienne
  • Hétérosexuelle
  • Héroïne solitaire
  • HOPE
Caractère
Je suis quelqu’un d’entier, très affectée par le pouvoir qui est le mien et qui est d’une puissance dévastatrice si jamais je le me submerger. Je vous expliquerai plus tard pourquoi.  Je suis courageuse et je me relève toujours tant qu’il me reste un souffle de vie. Je suis quelqu’un de foncièrement gentil et de très (trop) altruiste. Malgré mes origines je suis quelqu’un de loyal et de sincère, peut-être parfois un peu cash. Je suis quelqu’un de très tenace et de résistante.  Je ne cherche pas vraiment à lier des liens, mais cela arrive naturellement. Je suis assez taciturne, je préfère travailler seule. Mais quand il faut faire équipe, jamais je ne fuirai ou laisserai un coéquipier sur le champ de bataille. Je suis habituée à la douleur, et j’ai parfois ce regard de bête brisée qui apparaît sur mon visage. Je ne suis pas quelqu’un de bavard mais si le sujet m’intéresse, ou si je le connais, je peux en parler, cela me dérange pas. J’ai une grande adaptabilité, ce qui m’a permis de traverser les époques sans ébruiter des doutes sur ma véritable nature.
Physique
je suis une belle plante, sans vouloir me vanter, j’ai toujours attiré les regards avec ma belle chevelure blonde et mes yeux bleus qui semblent être cristallins. J’ai une bouche bien dessinée qui se met parfaitement en valeur avec le reste quand je mets un rouge à lèvre rose ou rouge.  Je ne me maquille pas souvent, mais je commence à m’y mettre, souvent des teintes pastelles.  Je suis de taille moyenne et je suis plutôt mince et sportive. Je m’habille selon l’époque et selon l’humeur, mais de nos jours j’ai plutôt un style moderne, parfois rock mais fonctionnel. Mes ongles sont toujours vernis avec soin de couleurs originales (bleu, vert, blanc, noir). Je porte également des chaussures « pratiques (bottes, baskets, bottines) sans trop de talons pour courir aisément.
Sans être sous ma forme de loup, je possède des sens ainsi que l’agilité et la force accrues, j’ai la possibilité d’avoir des griffes. J’ai également une formation militaire ce qui me permet d’être entraîné au combat à mains nues, et j’ai des notions d’espionnage.
Sous ma forme lycanthropique, j’ai une taille assez imposante (un terre-neuve au garrot c’est petit à côté) D’un pelage blanc tirant parfois sur le blanc-écru avec des yeux bleus glacials. Des canines acérées et de belles griffes qui ne se rétractent pas. Je ne préfère pas parler de ma forme de Fenrir, vous verrez bien par vous-même!

Suite à l'entrainement avec Strange, je peux utiliser ma forme de Fenrir comme dernier recours sans risquer de mourir. D'autre part, je suis apprentie dans le domaine de la magie mystique...
Dis m'en plus sur toi...
avatar choisi : laura vandervoort

crédit avatar: liliana

pseudo : luna

où avez-vous découvert le forum ?
Je l'ai créé

ce que vous en pensez ?
Vous en dites quoi?

le code de la fin :
A vous de me le dire ♥

_________________


Dernière édition par Araya Fenrir le Ven 9 Juin - 22:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Araya Fenrir

~Mythologic Wolfie~

UNE IMAGE DU JOLI COEUR :
DANS LE COIN DEPUIS LE : 05/06/2009
SMS : 441
ETAT D'ESPRIT : FIGHT!!
Féminin
LOCALISATION : Quelque part^^

avatar

Ouvrir
MessageSujet: Re: Araya Fenrir ~ New Version   Ven 9 Juin - 20:38

My Story
My Story
Je suis née à Asgard il y a plusieurs millénaires, j’étais une enfant de l’aristocratie et mon destin était déjà tout tracé. Mais Cela je ne le savais pas… Je n’avais pas un an quand Loki, frère cadet de Thor et second fils d’Odin me prit pour créer son arme ultime, du moins le pensait-il… Le Dieu-Loup, Fenrir, qu’il enferma dans mon corps. A partir de là, j’étais devenue l’arme d’Asgard, mais en réalité, j’allais devenir l’arme personnelle et obéissante de Loki, malgré les contestations de Thor.

Pendant la plus grande partie de ma vie, je n’ai fait qu’obéir, détruire, et tuer. Et puis un jour, je me suis rebiffée, alors qu’il se rendait dans un des royaumes de Laufey qui s’avéra être son père biologique plus tard, il y eut une grande guerre, et à la fin, j’ai désiré de vivre pour moi-même. Thor, pas encore celui d’aujourd’hui, m’encouragea de temps à autres dans cette voie-là. Son frère n’avait pas le droit de me traiter ainsi… Il partait du fait que Fenrir devait lui appartenir. Au lieu de me rendre ma liberté, Odin, pour arrêter cette querelle, m’exila sur Terre, me donna une bonne partie des pouvoirs dont je dispose, mais si je venais à devenir Fenrir, même pour le Bien, j’encourrai la peine capitale, sinon la mort. J’ai accepté mon sort, mais Loki, non. J’étais attendue par Heimdall… Quand Loki a voulu m’empêcher de bouger. On s’est battu, mais bien évidemment je n’avais aucune chance face à un Dieu. J’ai été méchamment amoché et c’est très affaiblie que je fus envoyée sur Terre, en plein Hiver New-Yorkais. Ce sont deux amis qui vont me retrouver, et me soigner. Le futur Captain et son meilleur ami James Barnes. Je suis tombée en pleine guerre Mondiale, juste quand l’Amérique entre en guerre. C’est avec surprise que je découvris que j’avais une identité, vu que sur moi on avait retrouvé mes papiers d’identité… Araya Fenrir, née le 28 Janvier 1918 à Boston, parents décédés. J’avais en fait une vie toute faite, préconstruite… Qui avait bien pu passer avant moi pour m’aider à ce point. J’ai donc pu rejoindre rapidement l’armée, car mes capacités physiques me le permettaient. J’ai donc retrouvé Barnes quelques jours avant qu’il se fasse prendre. Après avoir été blessée (soit-disant), j’ai rejoint quelque chose qui m’allait beaucoup mieux, la division scientifique, le futur SHIELD. Je suis rapidement liée d’amitié (si on peut parler d’amitié) avec une certaine Peggy Carter. Je revis alors Steven à l’instant où il allait devenir Captain America. C’est aussi ce jour-là que j’ai rencontré la personne qui allait devenir mon premier amour, sans le savoir.

A la libération de James et de son escouade, j’étais tellement heureuse, et nous nous tournions autour, si bien qu’il me fit « qu’un jour après la guerre, il se ferait un plaisir de m’inviter dans le restaurant de mon choix, afin de faire… Plus ample et meilleure connaissance » Mais malheureusement il n’en eut pas le temps. Durant une mission sur un train, Barnes est mort en tombant de plusieurs mètres d’altitude. Je n’ai jamais cru vraiment à ce qu’il soit mort, non… Pourquoi je ne sais pas, mon instinct de louve peut-être… Peu de temps après ce fut au tour de Steve de disparaître en héros… J’y étais… J’y étais et je n’ai pas pu le sortir de l’habitacle de l’appareil… « Tu y étais et tu n’as rien fait ! Tu n’as rien fait pour le sauver ! » Résonne encore les mots de Peggy dans ma tête... J’avais été tellement touché par leur mort que je n’étais plus qu’une ombre. Les mots de Peggy avait fait le tour de quelques personnes, même beaucoup trop, si bien qu’on me regardait avec des yeux accusateurs. Un seul sortit du lot, et essaya de me ramener à la réalité. Il me prit sous son aile, et à partir de là, plus personne n’a osé mal me regarder, de peur de perdre sa place… cet homme c’était Howard Stark. Nous avons recherché ensembles les corps et l’épave du vaisseau, en vain, mais sans jamais abandonner. Il a fondé avec Peggy et un autre militaire le SHIELD me donnant le poste de secrétaire.

Etrangement, cet homme que je ne voyais pas, aveuglé par mes sentiments envers Bucky, prenait peu à peu la place de celui que j’avais perdu… Il était bon et gentil avec moi, tellement qu’il m’avait laissé habiter dans le manoir qu’il avait à Manhattan… Il me draguait depuis mon arrivée et à chaque fois je l’avais rejeté. Mais là, j’avais de moins en moins envie d’être seule. Il me confiait des missions, en évitant de me mettre en équipe avec Peggy. Pendant des années j’ai travaillé ainsi, dévoilant mes talents physiques et spéciaux. Mettant en lumière et ce de plus en plus, ma véritable nature… Oui le SHIELD était au courant dès sa création que je n’étais pas humaine, mais cela s’est confirmé des années plus tard. Stark m’apprit tout son savoir, ayant suffisamment confiance en moi pour le faire. Un beau jour, ou plutôt une belle nuit, j’ai cédé aux avances de Stark, mais je ne m’attendais sûrement pas ce qui allait arriver plus tard. Moi qui pensais que cela ne serait pour qu’une nuit, vu toutes les conquêtes qu’il pouvait avoir… Nous avons commencé une relation purement physique pendant quelques semaines… Puis les sentiments sont nés, se sont avoués… Et nous avons commencé à nous cacher, pour nous voir, pour nous embrasser ou pour quelque chose de plus… Privé… Même au sein même des bureaux… Nous avions besoin de l’un et de l’autre comme deux faces d’une même pièce… Une relation durable, bien que parfois Howard ne pouvait s’empêcher de faire des avances à d’autres femmes, juste parce que me voir jalouse lui plaisait et selon lui mettait du piment dans notre couple. Les événements de l'après-guerre et son accusation, Whitney Frost, je restais dans l'ombre, laissant les pleins projecteurs à Edwin et à Carter, tandis que j'avais le droit à une vie de palace pendant que Howard tournait ses films, sa nouvelle lubie Il s’arrangea alors pour que jusqu’à ma mort, aussi tardive soit-elle, j’ai un appartement dans une des nouvelles résidences de Central Park. Mon bail à perpétuité, réglé aux frais du SHIELD…

En 1965, j’ai donné naissance à un petit garçon. Il ne fut pas commode de cacher ma grossesse. Il s’appelle Jordan Davis Stark. Moi qui pensais que les accouplements entre humains et asgardiens n’étaient pas possibles, j’ai eu la preuve du contraire. Cet enfant pour l’instant illégitime, faisait la fierté de son père. Il l’a reconnu, causant le buzz dans les locaux, mais étrangement, cela n’est pas sorti du SHIELD et ne s’est jamais su.

J’ai pu élever mon fils, pendant les trois premières années de sa vie. Prétextant des congés, Howard avait même pris six mois, tout en bossant au manoir, pour être aux petits soins pour sa petite famille… Malheureusement, je sentis le danger… La limousine de Howard pris dans la glace qui ne fondait pas, et l’enfant pleurant des larmes devenant des cristaux de glace. S’en était trop pour moi, je mettais ma famille en danger et l’homme que j’aime aussi. Confiant au seul couple qui avait toute la confiance de Howard et de Peggy mon seul fils, ce que j’ai de plus précieux dans le plus grand secret aux Jarvis, me séparer d’eux fut terrible, mais il me fallait fuir, malgré les contestations de Howard qui m’assurait que « peu importe ce qu’on doit combattre ou traverser, laisse-moi le faire pour toi… Ne nous laisse pas Jordan et moi… » Le chagrin m’envahit à l’instant ou j’ai disparu de la surface de la Terre ou presque. Je n’ai su que bien plus tard que Howard m’avait toujours eu dans son champ de vision, indirectement.

Ce que j’ai fait pendant tout ce temps, n’est pas très intéressant en soit. Jusqu’en 1978. Nick Fury m’a retrouvé. Il était le tout jeune poulain pour devenir le nouveau boss du SHIELD. Cela pris six mois, avant que je ne lui accorde vraiment ma confiance. Il était au courant de tous les secrets de Howard, devenu un brillant homme d’affaires, les miens, l’existence de Jordan, qui était devenu un beau jeune homme qui n’avait qu’un objectif me retrouver, il était devenu agent émérite du SHIELD. En vérité… Howard n’a jamais coupé les ponts avec sa première famille… « Howard n’a jamais perdu un œil sur vous, il a toujours veillé à votre vie, intervenant implicitement pour vous éviter d’être traitée comme une paria… Vous avez été quelque part, mademoiselle Fenrir, comme le premier amour d’un héros de la nation… » Nick m’avait arraché des larmes avec ces paroles. Howard avait tout d’un héros, mais jamais il n’accepterait un tel titre honorifique.

Fin 1990… Howard me retrouve dans mon appartement rénové de Central Park. Je n’ai pas réalisé quand j’ai vu ce vieux Monsieur m’attendant à la porte. Il avait l’air ému… Tellement.

H : Tu es… tellement belle… malgré les années… Mon étoile froide…

Ce fut comme une décharge à l’emplacement du cœur. Outre mon fils et Peggy, personne ne savait ce surnom… Il ne pouvait s’agir que d’un seul homme… c’était lui… Comme il avait vieilli.

H : Je ne suis plus qu’un vieil homme, mais toi… Mon dieu, ma Raya… Tu n’as pas… vieillie, tu es toujours aussi resplendissante… Je suis tellement désolée, mais je ne pouvais me montrer plus tôt… Aujourd’hui c’est un vieil homme qui vient te voir… Une dernière fois…

Il était tellement ému. Je ne parle même pas de moi. J’ai fondu en larmes dans ses bras une fois que la porte de mon appartement fut refermée. Après un café et avoir repris nos esprits, il me fit part de son inquiétude du danger qui planait sur lui, à cause d’un concept révolutionnaire du super-soldat, un concept identique à celui qui avait fait de Steve, Captain America. Je lui ai proposé de les protéger lui et sa famille, mais non, il refusa plusieurs fois. S’il était venu me voir c’était pour autre chose. Il voulait que je veille sur son fils, malgré le fait qu’il ne devait jamais apprendre l’existence de Jordan, ni le fait que j’étais sa belle-mère. Il voulait que je veille sur lui. Mais le vrai challenge allait venir…

H : J’ai créé un tout nouveau dispositif holographique et j’attends de toi que tu l’améliores. J’ai suivi tes pas et je sais que tu es parfaitement capable d’y arriver…

Il sortit alors une espèce de gros médaillon, mais étonnamment léger. Il était joliment décoré et à l’intérieur il y avait un message de gravé : « Pour mon premier amour, la seule étoile de glace qui brûle dans le firmament et qui brûlera en moi pour l’éternité… Je t’aime… H.A.W.S. » (Howard Anthony Walter Stark ndlr) Je n’ai lu le message qu’après son départ, mais je me souviens avoir tellement pleuré ce soir-là. (http://www.polyvore.com/cgi/img-thing?.out=jpg&size=l&tid=185190978 en beaucoup plus gros et en argent)

H : Personne ne doit savoir que ce système fonctionne, ni Tony, ni le SHIELD ni personne d’autre… Il en va de ta sécurité et celle du reste de ma famille… De ta famille.

J’ignorais que c’était la dernière fois que je le voyais vivant. Pourtant ce soir-là j’ai eu tellement de mal à le laisser partir, malgré Tony, malgré Maria… J’ai eu le courage de me rendre à ses obsèques de loin. Encore une fois, Fury m’y attendait… Et me remit une cassette en me disant. « Regarde cette cassette quand tu seras en meilleur état, tu comprendras ma colère et le devoir que tu as de le venger et d’arrêter les gens qui ont commissionné cela… » Quand j’ai visionné la cassette des mois plus tard, j’ai été envahi d’une rage immense, HYDRA ! ENCORE !Ils avaient vraiment décidés de tout m’enlever !!! C’est à ce moment-là que l’impensable se produisit… Le médaillon se mit à briller et à chauffer, m’obligeant à le retirer et à le poser sur la table. Je fus alors immédiatement éblouie par une lumière blanche. Quand mes yeux se sont rouverts, je devais rêver. C’était impossible. Là, devant moi… Howard ?

H : Bonjour ma beauté… T’ai-je manqué ?

Il n’avait plus rien à voir avec le vieux Monsieur qui était venu me voir, non, c’était l’homme que j’avais aimé devant moi. Cet homme dans sa superbe… Dans sa trentaine… Je n’ai pas compris tout de suite que c’était un hologramme. C’est quand j’ai voulu le prendre dans mes bras que j’ai compris. J’étais en larmes… Je me suis redressée… choquée, perdue…

H : Pardonne-moi mon étoile… Je ne pouvais pas te dire la vérité… Tu ne m’aurais pas cru et surtout, tu ne m’aurais encore moins laissé partir… Si le médaillon holographique que je t’ai offert ce soir-là s’est enfin activé, c’est que je suis… Mort, comme je le craignais… Je n’ose imaginer ton chagrin…

-Tu es une bande enregistrée c’est ça ?

H : Euh non… Du tout ! J’ai réussi à mettre une partie de moi dans ce système, me demande pas le procédé, même si je te l’expliquais, je ne suis pas sûre que tu comprendrais tout… En fait, grâce à une machine que j’ai détruite par la suite, j’ai réussi à mettre mon ADN, Une partie de mon essence, enfin, ce qui fait que je suis… Moi hein… Et tous mes souvenirs, jusqu’à ce que… enfin, tu vois…

-Qu’est-ce que tu attends de moi ? Pourquoi moi ? Pourquoi ne pas m’avoir retrouvé plus tôt…

Il répondit à mes questions, avec son calme olympien qu’il avait toujours eu avec moi. Il m’expliqua alors que je pouvais améliorer le système jusqu’à peut-être lui donner une forme tangible. Il allait également m’aider à installer des planques, comme je pensais le faire depuis quelques temps déjà. Il allait désormais plus me quitter pour l’éternité. J’allais garder ce médaillon malgré sa taille près de moi, pour l’éternité. Jamais il ne serait brisé, je ne le permettrais pas.

Pendant des années, avec ses connaissances et mes dons, j’ai pu me mettre quelques endroits de repli partout en ville, bien sûr tout cela chapoté par Fury qui semblait être parfaitement au courant de cette technologie…. C’est par hasard lors du combat contre les Chitauris que j’ai retrouvé Steve et que j’ai rencontré vraiment Tony. Je n’ai plus quitté le contact et je me suis franchement rapprochée de Steve qui était tout ce qui me restait des meilleures années de ma vie.

Lors de la crise du SHIELD, je suis restée planquée dans l’appartement. Etonnamment ces traitres me cherchaient que dans mes planques, et après les avoir détruites repartaient. J’ai dû tout reconstruire, mais cette fois je ne fus plus seul. En 2010, mon fils s’était retiré du SHIELD pressentant quelque chose d’anormal. Après tout Hydra avait assassiné son père. Lui qui était resté très discret quant à sa relation avec sa mère, décida avec l’avènement du Nouveau SHIELD, de ne plus cacher sa relation et l’aida à reconstruire ses planques, sans pour autant être en face à face avec Howard sous sa forme holographique. Je n’ai pas participé aux autres combats… Sauf après avoir aidé Thor, j’ai de nouveau eu accès à Asgard. Loki incarcéré, je n’avais plus rien à craindre pour le moment. Lors de la Guerre Civile mon camp était déjà tout choisi, celui de Steve. Bien que je m’efforçais de rester neutre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Araya Fenrir ~ New Version
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Nouvelle mise à jour ForumActif : Version Mobile
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Version n°11 : Vamos a la playa, oh oh oh
» Ragnar Fenrir [ Need a second validation]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Avengers ~ Last Time :: Juste avant de jouer :: Les présentations :: Access Granted-
Sauter vers: